• info@diasporacotedivoire.org
  • | Plan du site
  • |
  • Connexion
  • |
  • Inscription
  • |
  • Contactez-nous
  • |
/Uploads/Post/17e1bb08-764e-4bf9-9a34-687b3be4fcae/strategie _integration-0012.jpg
Le document du plan opérationnel de la stratégie de l’intégration régionale 2018-2022

Abidjan, 12 juin (AIP)-L’atelier de finalisation du plan opérationnel stratégie de l’intégration régionale couvrant la période 2018-2022, s’est tenu lundi à Abidjan, en vue d’obtenir l’implication de l’administration publique, de la société civile et du secteur privé avant son adoption par le Gouvernement. De façon spécifique, l’atelier vise à informer les acteurs publics et privés du contenu du Plan stratégique de l’intégration régionale (PSI), de recueillir des propositions et de formuler des recommandations pour la finalisation du document. Selon le Directeur général de l’intégration, Wautabouna Ouattara que le plan opérationnel stratégie de l’intégration régionale vise à doter la Côte d’Ivoire d’une boussole. « Nous sommes au cours d’un processus qui va bientôt s’achever. C’est la première fois que notre pays va se doter d’une telle stratégie », a indiqué le M. Ouattara, demandant la mobilisation des experts en vue d’obtenir un document bien élaboré qui répondra aux attentes des populations. «Toutes les équipes sont disposées et disponibles pour les travaux en vue d’obtenir des documents finalisés », a promis le DG de l’intégration. Prononçant le discours d’ouverture au nom du ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, le directeur de cabinet adjoint Stéphane Aka-Anghui a demandé aux participants de tenir compte, dans la rédaction du document, des ententes de l’Union-africaine, de l’Union économique monétaire ouest africaine (UEMOA), le fleuve Mano, de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’évolution de l’intégration tant au niveau régional et ailleurs. La Côte d’Ivoire compte se doter d’un instrument prospectif de gestion de l’intégration et d’un levier stratégique pour affiner sa vision de l’intégration, accroître sa visibilité et son influence dans la région, et apporter sa contribution à la consolidation de l’intégration. Les travaux se sont déroulés autour de trois commissions à savoir ‘’l’optimisation de gouvernance nationale en matière d’intégration africaine, le renforcement du rôle de la Côte d’Ivoire en matière d’intégration et la contribution de l’intégration à la politique de développement du pays’’. Il s’agit d’une approche novatrice visant à propulser la croissance et la transformation de la Côte d’Ivoire en accélérant la mise en œuvre des programmes et projets identifiés comme ayant un impact positif immédiat sur la perception des Ivoiriens eu égard à l’intégration régionale. Le PSI 2018-2022 est le fruit des efforts conjugués de plusieurs ministères sectoriels, des partenaires de développement, du secteur privé et de la société civile. La rédaction du PSI a démarré en avril 2016 à Yamoussoukro, avec l’organisation d’un atelier interne de réflexion pour l’élaboration de la note d’orientation du PSI. Agence Ivoirienne de Presse 2018-06-12