• info@diasporacotedivoire.org
  • | Plan du site
  • |
  • Connexion
  • |
  • Inscription
  • |
  • Contactez-nous
  • |
Portail de la diaspora

Les Ivoiriens résidant à l’extérieur constituent une communauté importante estimée à environ 1.240.000 personnes, soit 5,4 %* de la population ivoirienne. Cette communauté qui peut être considérée comme la 32ème région de la Côte d’Ivoire, représente un levier potentiel pour contribuer aux enjeux de développement socio- économique de la Côte d’Ivoire.

En effet, les Ivoiriens de l'extérieur à travers leurs transferts d’argent, constituent un apport additionnel aux financements nationaux et à l’aide publique au développement. En outre, les Ivoiriens de l’extérieur représentent un vivier de compétences.

Plusieurs réformes ont été engagées ces dernières années dont la création d’une Direction Générale des Ivoiriens de l’Extérieur (DGIE) au sein du Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, chargée d’adresser les questions de la Diaspora en apportant une réponse à la gouvernance de ce secteur. Des actions (missions, forums, séminaires, etc.) ont également été initiées pour recueillir les préoccupations de la Diaspora ivoirienne et leur intention d’investissements.

En dépit de toutes ces initiatives, plusieurs problèmes subsistent, il s’agit notamment de l’absence ou de l’insuffisance de données statistiques sur la Diaspora.

Afin de palier le déficit d’informations, le Ministère de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’extérieur (MIAIE) a entrepris de réaliser une cartographie de la Diaspora. La mise en place d’un dispositif de représentation incluant le recensement des membres de la Diaspora ivoirienne constitue l’un des axes de la réforme envisagée par le gouvernement de la cadre à la Stratégie Nationale de Gestion de la Migration.

Pour la mise en œuvre de ce projet, l’expertise de l’Organisation Internationale des Migrations (OIM) Abidjan a été sollicitée par le gouvernement afin de pouvoir acquérir des données détaillées, quantifiables et sûres relative à la Diaspora ivoirienne dans le but de mieux comprendre sa démographie.

Pour atteindre ses objectifs, l’OIM et le Ministère se sont rapprochés du Comité National de Télédétection et d'Information Géographique (CNTIG) pour l’élaboration du Portail WEB pour la Diaspora.